SOCIAL WATCH BENIN √ČTUDE DE CAS

Publication_year: 
2009

Ann-Charlotte Sallmann  

Social Watch Bénin a été établie en 2005, à un moment crucial. Malgré les  engagements de gouvernement aux principes de l'éradication de la pauvreté, ce petit  pays africain occidental a éprouvé une période de récession sans un progrès significatif  de réduction de la pauvreté depuis 2003. Bien que le Bénin se bénéficie d'une société  civile riche, quelques organisations pensaient qu’il il y avait un manque dans le sondage public sur la façon dont le gouvernement travaillait dans son combat contre la pauvreté, particulièrement au sujet du progrès vers le MDGs.

L'établissement de la coalition de Social Watch á Bénin a comblé la lacune en concentrant ses actions sur l’établissement d’un véritable processus de sondage citoyen  en visant le budget national et  la stratégie de réduction de la pauvreté du pays.

L'initiative a été entreprise par l'organisation  Sœurs Unies l' Œuvre (SUO), avec le Centre Afrika Obota (CAO), Women In Law and Development in Africa  (WILDAF/Bénin), le Groupe de Recherche et d’Action pour la Promotion de l’Agriculture et le Développement” (GRAPAD), le Réseau d’Intégration des Femmes des ONG et Associations” (RIFONGA/Bénin) et le Réseau Glégbénu/Chantier Jeunes. Social Watch  Bénin a été créé  en mars 2005 pendant un atelier national organisé par SUO, avec le support technique et financier de l'Organisation de Développement de Pays Bas (SNV) et du PNUD.

Social Watch Bénin est un réseau très étendu et inclusif. Cependant,  l'adhésion des nouveaux membres, qui avaient été faits d'une manière inclusive au début, a été changée afin de regarder plus les compétences valables pour les différents groupes thématiques pour la future adhérence.

Social Watch Bénin mobilise la société civile autour des thèmes principaux de la Stratégie de Réduction de la Pauvreté du Bénin et les OMD, en particulier sur la  réduction de pauvreté et l'amélioration des services de base, en publiant des rapports et en effectuant des activités publiques d'information. La coalition nationale, sans compter la contribution au Rapport Annuel International de Social Watch, produit une série de Rapports Annuels Alternatifs sur le progrès vers les OMD dans le pays.  Les activités du réseau se sont généralement avérées très efficaces, particulièrement quant à son travail sur le budget national et sur  celui du document de stratégie de réduction de la pauvreté.

L'organisation des ateliers de construction de capacité est l'un des outils principaux et constitue un capital de la coalition, permettant même  à des petites organisations locales de faire leur propre sondage des documents compliqués de budget.

Le fait que la coalition reçoit des nombreuses invitations aux consultations privées avec  des fonctionnaires de gouvernement, des fonctionnaires de l’administration publique et les partenaires internationaux peuvent être vus comme signe de l’importance accordée à  leur avis.

Plusieurs membres des organismes locaux peuvent témoigner que les autorités locales sont maintenant plus sensibles aux apports de la société civile. Dans certains cas, les représentants de l’autorité locale se sont même occupés d’aller aux ateliers que la coalition a organisé sur la construction de capacités et sur le budget national et sur le processus du Document de  Stratégie de Réduction de la Pauvreté (DSRP).

La stratégie des médias de la coalition a également été un outil important: malgré son manque de ressources, le Département de Communication a pu signer des contrats avec plusieurs acteurs importants des médias, dans cinq langues, exposés à travers des différentes voies de transmission (notamment, trois documentaires sur le progrès du Bénin vers les OMD ont été produits).

Pendant ces trois années d'existence, Social Watch Bénin a réussi à établir un réseau qui inclut plusieurs des plus importants organismes de la société civile locaux. La coalition a également de bonnes relations avec des organismes en dehors du réseau, collaborant avec eux sur  des nombreuses  priorités et activités communes. La coalition est elle-même  membre d'autres organisations parapluie, rassemblant l'intégralité des organisations de la société civile  du Bénin.
 
L'approche d'apporter l'agenda nationale au niveau local et l'agenda local au niveau national, a donné à Social Watch Bénin un concept et une position uniques. Paradoxalement, son grand succès a rendu la coalition très attirante pour, et dépendante, des donateurs externes. C’est un souci important pour le réseau et pour ses membres puisque les tarifs des abonnés ne suffissent pas pour maintenir la coalition vivante.

Dans un avenir proche, la coalition espère répandre le concept de sondage citoyen à d'autres régions de l'Afrique occidentale francophone et de construire des bureaux plus locaux  afin de couvrir tous les coins du Bénin.

Bonnes pratiques apprises de la Coalition Béninoise:

• Claire, détaillée structure d'organisation.
• Bonne gestion de réseau au niveau gouvernemental et local.
• Grande expertise, personnes pleines de ressources sur plusieurs secteurs différents. 

Region: 
left