Conseil d'administration du FMI.
(Photo: FMI)

Source: Communiqué de presse du Projet Bretton Woods, en anglais.

Des douzaines d’organisations de la société civile ont lancé une campagne pour exiger un processus ouvert et fondé sur les mérites du prochain directeur général du Fonds monétaire international (FMI), suite à la démission, le mercredi 18 mai, du français Dominique Strauss-Kahn (DSK), accusé à New York d’agression sexuelle.

(Photo: Danish-Egyptian
Dialogue Institute)

Source : AWID

« Les droits acquis des femmes d’Egypte et du monde arabe pendant les dernières décennies n’ont pas été donnés, ils sont plutôt la conséquence d’un pénible travail et de la lutte du mouvement pour les droits des femmes et ses défenseurs », a signalé le Réseau des organisations pour les droits de la femme en Egypte (NWRO) dans une déclaration du mois de mai.

Photo: CCOO

Source: Plataforma 2015 y Más

La Plateforme 2015 et Más, un des points focaux de Social Watch en Espagne, a appelé les citoyens de leur pays à exercer avec responsabilité le droit au vote lors des élections autonomiques et municipales du dimanche 22. En ce sens, ce point focal encourage le choix des options qui intègrent dans leurs programmes la défense des politiques publiques, en guise de garantie de l’engagement de l’État vis-à-vis de l’éradication de la pauvreté et des inégalités.   

World Health Assembly (Photo: WHO)

La soixante-quatrième Assemblée mondial de la Santé (AMS) étudiera ce jeudi à Genève, pour la cinquième fois, la possibilité de détruire les échantillons du virus de la virole conservés vivants par les États-Unis et la Russie. Les deux pays s’opposent à la décision et donnent comme argument le fait que les virus stockés seraient nécessaires en cas de réapparition ou d’un "attentat terroriste". Le réseau du Tiers Monde, point focal de Social Watch, fait des gestions en faveur de la destruction. En attendant, Keiji Fukuda, directeur général adjoint de l’Organisation Mondial de la Santé (OMS), a signalé que "la possibilité d’une réapparition est raisonnablement basse, mais qui n’est pas zéro".

Amr Moussa

Une centaine d’organisations de la société civile de 17 pays arabes ont condamné dimanche dernier, dans une lettre ouverte à la Ligue arabe, le meurtre de plus de 800 manifestants pacifiques et l’arrestation de 9.000 autres dans 16 villes syriennes depuis le 15 mars. Ils ont également demandé à la Ligue de faire preuve d’une direction cohérente vis-à-vis de la Syrie.

Syndicate content