Source: SlateAfrique (Anne Collet)

Dix ans de révolution numérique ont fait plus que 25 ans de mobilisation contre l’excision. Voilà 25 ans en effet que les militants en Afrique et en dehors du continent se battent pour éradiquer les mutilations génitales féminines (MGF) et dix ans que les nouvelles technologies de communication se répandant en Afrique. Deux chercheuses, Marie-Hélène Mottin-Sylla et Joëlle Palmieri se sont penchées sur ce parallèle. Elles ont publié en septembre 2010 par le Centre de recherche pour le développement international (CRDI) d’Ottawa, une étude réalisée par l’association Enda-Tiers monde de Dakar, intitulée : « Excision, les jeunes changent l’Afrique par les TIC », qui vient d’être traduite en anglais. Le document qui vise un lectorat scientifique ou universitaire explique l’impact des Technologies de l’information et communication (TIC) sur la politique et l’évolution de la société.

Une fabrique de SABMiller en
Afrique du Sud. (Photo : SABMiller)

Source: CNCD

Les entreprises multinationales jouent un rôle clé dans les phénomènes d’évasion fiscale. Les pratiques de deux d’entre elles, et pas des moindres, font aujourd’hui l’objet de contre-attaques menées par des administrations fiscales et des associations, il a écrit Antonio Gambini, chargé de recherche Financement du développement du Centre national de coopération au développement (CNCD-11.11.11, point focal de Social Watch au Belgique).

Photo: Wassim Ben Rhouma/AWID

Source: AWID

Le gouvernement tunisien de transition a voté une loi révolutionnaire qui institue la parité totale et l’alternance obligatoire des candidats masculins et féminins sur toutes les listes lors de la prochaine élection de l’Assemblée constituante. 

Herbert de Souza, Betinho, un
fondateur d'Ibase.
(Photo:Ibase/Flickr)

Source: Ibase

L'Institut brésilien d'analyses sociales et économiques (Ibase, l'un des points focaux de Social Watch dans ce pays d'Amérique latine), organisme consacré à l'approfondissement de la démocratie et a affirmer la citoyenneté active, a eu  ce mardi 30 ans. Jusqu'à la mi-septembre des activités commémoratives seront organisés, dont l’ouverture, avec une conférence de l'ancien président Luiz Inácio Lula da Silva.

Photo : New Woman Foundation

Source: SIAWI

Un projet de loi proposé par un juge de l'Egypte qui restreindrait la garde des mères sur leurs enfants, ordonnerait l'obéissance de l’épouse aux intentions du mari et interdirait des cosmétiques traditionnels a résulté en la protestation d'organisations de la société civile par son contenu contraire aux droits des femmes.

Syndicate content