Photo: Social Watch

Source: Social Watch

Social Watch a conclu dans sa cinquième Assemblée Mondiale, tenue la semaine dernière à Manille, que «Le modèle actuel basé sur la croissance est économiquement inefficace, socialement injuste, écologiquement nuisible et politiquement intenable ». C'est pourquoi, il s'est engagé à « défier le paradigme économique dominant basé sur la croissance mondiale  du PIB » et à continuer à contribuer à l’« élaboration d'indicateurs alternatifs ».

manifestation dans marruecos.
(Photo : Maghrabeia/Flickr)

Source: Social Watch

Le réseau d'ONG arabes pour le développement (ANND), Solidarité Européenne Envers la Participation Egale des Peuples (Eurostep) et Social Watch a exhorté cette semaine les gouvernements européens à repenser « ses priorités et ses modèles de coopération » avec les pays arabes dans cette « période de changement et de quête d'un nouveau contrat social entre le citoyen et l'État ».

Juan Somavia, directeur général
de l’OIT. (Photo : OIT)

Source : Social Watch

“Le modèle actuel de croissance qui a évolué depuis le début des années 1980 est devenu économiquement inefficace, socialement instable, nocifs pour l'environnement et politiquement insoutenable. Il doit donc être modifié. Mais pour y arriver il y aura probablement encore des conflits sociaux” selon l’exprimé par Juan Somavia, directeur général de l’OIT, dans son message à l'Assemblée mondiale de Social Watch à Manille.

L'Assemblée Générale de Social
Watch à Philippines a pris fin
vendredi. (Photo: Social Watch)

Source: Social Watch

Des participants de l'Assemblée Mondiale de Social Watch qui se tient  cette semaine à Manille ont demandé expressément aux gouvernements de ratifier la Convention 189 de l'Organisation Internationale du Travail (OIT) en défense des travailleurs, hommes et femmes,  domestiques, approuvée en juin. 

Expulsion de famille Roms à
Bobigny. (Photo : International
Alliance of Inhabitants)

Source: Le Secours Catholique.

La Commission européenne vient de rappeler les gouvernements à leurs obligations d’intégration des 6 millions de Roms vivant en Europe. Les Etats membres ont jusqu’à la fin de l’année pour présenter leur stratégie en faveur de cette population. Caritas Europa, dont le Secours Catholique est filiale en France, salue l’initiative de la Commission comme un nouveau pas important vers l’inclusion sociale et économique des Roms.

Syndicate content