Le président sortant de la LTDH,
Mokhtar Trifi, et le chef du
gouvernement de transition Beji
Caïd Essebsi. (Photo : TunisiaLive)

Sources: Leaders, Agence Tunis Afrique Presse, Associated Press

La Ligue tunisienne des droits de l'Homme (LTDH, un des points focaux nationaux de Social Watch) a tenu à Tunis son premier congrès depuis 11 ans, après des années d'interdiction sous le régime de l'ancien président Zine El Abidine Ben Ali.

Sources: Stop Paradis Fiscaux, Secours Catholique

À quelques semaines de la tenue du G20 en France (3 au 5 novembre à Cannes), plusieurs organisations, y compris le Secours Catholique (France), Le Centre national de coopération au développement (Belgique), Inesc (Bresil), membres de Social Watch, intensifient leur interpellation des pouvoirs publics afin que la lutte contre l’évasion fiscale redevienne une priorité majeure.

Gyekye Tanoh, de TWN-A.
(Photo : MyJoyOnline)

Sources: BusinessGhana, ThinkGhana, Ghana Business News, MyJoyOnline, GhanaWeb, AllAfrica

Les organisations de la société civile de Ghana ont averti que le renouvellement de l’Accord d’Association Économique provisoire avec l’Union Européenne (UE), endommagerait de manière irréparable l’intégration d’Afrique occidentale et l’économie nationale. Le Réseau du Tiers Monde-Afrique (TWN-A, du sigle en anglais, point focal de Social Watch), le Syndicat Général des Travailleurs de  l’Agriculture et l’organisation pour la défense des droits des femmes Abantu, entre autres, ont élevé leur voix pour signaler les dangers de l’accord.

Une manifestation contre la réforme
constitutionnelle à Madrid.
(Photo : sgcg.es)

Source: Plataforme 2015 et Más

Les centrales syndicales principales d’Espagne et de nombreuses organisations de la société civile, dont la Plateforme 2015 et Más (partie intégrante de Social Watch) ont établi la semaine dernière un programme de mobilisations cherchant à exprimer leur désaccord vis-à-vis de la réforme constitutionnelle qui est en cours d’être étudiée par les groupes parlementaires du Parti socialiste ouvrier espagnol, à la tête du gouvernement et du Parti populaire, de l’opposition, pour fixer une limite au déficit public et pour convoquer un référendum.  

(Photo : RATP)

Source: Le Secours Catholique

La mise en service d’une rame spéciale de tramway par la Régie Autonome des Transports Parisiens (RATP) pour évacuer des familles Roms d’un terrain à Saint-Denis fait polémique. Les associations dénoncent des pratiques indignes, a rapporté le Secours Catholique, un des points focaux de Social Watch en France.

Syndicate content